lundi 6 août 2012

Networkvb : 1 platform as a service (PAAS), 3 networks and 5 steps

Don't waste more your time looking, organize your data on a single platform: yours.

You must know the life cycle of your data, then how to use them and where to find them also.

Thanks to the cloud, Networkvb create connectors between all your data in order to use them when you want and like you want without do nothing other.

open your data, it isn't only than Open Data or Linked Data. This technology improve your information system. Your data access is easier, faster and more focused.

3 networks : Intranet, Extranet and Internet

5 steps : a 5-star deployment scheme for Linked Open Data by Tim Berners-Lee, 5 access to your data by Vincent Barberot

You access to your data thanks to :
your knowledges,
those of the enterprise,
those of the ecosystem of the enterprise,
those of your digital presence on Web 2.0
and only at the end those of the search engine



Bookmark and Share




mardi 26 juin 2012

Big Data, Big Solution, Big Success : Networkvb

Networkvb is a connector between people and datas. How is it possible ? Thanks to the clouding, so a Platform As A Service (PAAS).

Clouding : Definition (Wikipedia)
PAAS : Definition (Wikipedia)




Networkvb is a connector between virtual and real. How is it possible ? Thanks to the semantic web, so the linked data.

Semantic Web : Definition (Wikipedia)
Linked Data : Definition (Wikipedia)




Networkvb is a connector between Intranet, Extranet and Internet. How is it possible ? You don't have to spend time, data must be accessible everywhere thanks to the opendata.





Bookmark and Share




dimanche 17 juin 2012

Elan Chalon : Leçon de vie pour un entrepreneur

Je vais laisser la parole à Greg Beugnot, coach de l'Elan Chalon et figure emblématique du basket-ball français :





Vous avez tous les ingrédients de la réussite chalonnaise :

Un président de club qui a su aller chercher le bon coach et qui a su aussi lui faire confiance.

Un coach qui a su et a compris les individualités pour en faire un groupe cohérent et soudé.

Des joueurs qui ont compris l'intérêt d'apprendre continuellement de leur coach. Vous pouvez lister le nombre de fois dans les interviews où les joueurs parlent uniquement d'eux : zéro. Vous remarquerez la modestie des joueurs et de l'entraineur. Greg Beugnot qui dit que c'est arrivé plus vite que prévu. En même temps, ça fait des années que l'Elan est placé dans l'élite mais jamais gagnant. Depuis hier, ils ont 4 trophées : le premier l'année dernière, les autres cette année. La cohésion de groupe s'obtient en faisant participer tout le monde : les remplaçant que l'on ne voyait pas forcément ont joué les dernières minutes.

Je peux vous assurer pour avoir vécu les matchs au Palais des Sports, puis au Colisée, que le public est véritablement le sixième Homme à Chalon-sur-Saône. Chaque année, quelquesoit les résultats du club, la salle était pleine et l'ambiance au rendez-vous. J'arrivais toujours un peu plus tôt les soirs de match pour participer à l'ambiance lors de la minute précédent le match où la musique te donnait des frissons, cette musique c'est celle-ci :



Elle était lancée vers 2'55" et vers 3'45" pendant une minute, le public était debout et battait des mains.

L'Elan Chalon a fixé très tôt son objectif : devenir champion.
Les joueurs se l'ont approprié. ils ont joué à fond sur tous les tableaux, ont été en finale sur tous les tableaux, car ils voulaient être prêt pour le jour J, c'est à dire hier. Comme par hasard, ils ont été prêt. 5 joueurs ont marqué plus de 10 points, dont 20 points pour le MVP Blake Shilb.


Palmarès de l'Elan Chalon :

Finaliste de la Semaine des As 2011
Finaliste et vainqueur de la Coupe de France 2011
Finaliste et vainqueur de la Coupe de France 2012, donc un doublé
Finaliste du Trophée des Champions 2012
Finaliste de l'Eurochallenge 2012
Finaliste et vainqueur de la Semaine des As 2012
Finaliste et vainqueur du Championnat de France 2012, donc finaliste sur tous les tableaux et un triplé en 2012.


Une équipe professionnelle en sport, c'est comme une entreprise dans le business. J'aurai l'occasion d'approfondir le sujet dans un autre article. Je fais un parallèle entre cette équipe que j'admire et mes réussites actuelles, elle est une source d'inspiration inépuisable. Merci à l'Elan Chalon et à tout ceux qui contribuent à créer des moments aussi forts.



Bookmark and Share




mercredi 9 mai 2012

Ma campagne électorale : Les 5 paliers du référencement sémantique

J'ai préparé une petite surprise aux membres de la fan page Networkvb, page que vous pouvez liker ici si ce n'est pas déjà fait pour en profiter. J'offre donc gratuitement à chaque membre sa page FOAF, à la base de ce que j'appelle le référencement sémantique. Vous pouvez trouver la mienne ici. Pour y parvenir, je ne pourrais pas l'automatiser sans vous. Nous allons donc le faire ensemble étape par étape, contrairement à ce que j'avais annoncé.


Pour cela, vous devez vous rendre ici pour être contacté et passer à l'étape suivante où vous trouverez aussi une partie de vos infos publiques nécessaires à un fichier FOAF. Je vous recontacterai moi-même dans le courant de la semaine prochaine, c'est tout pour le moment.

Le fichier FOAF va évoluer au fur et à mesure, notamment prochainement avec une offre promotionnelle de lancement.



Le web de données (linked data en anglais), c'est un service 5 étoiles qui sera proposé en avant-première aux fans de la page Facebook " Networkvb " et c'est donc aussi 5 palliers selon moi :


Le parcours de la donnée démarre par une personne, vous, pour s'enrichir au sein d'une entreprise (Intranet), puis de son écosystème (Extranet), continuant sur les réseaux sociaux (Internet). Finalement la donnée est disponible sur un moteur de recherches (Internet bis).


Le web de données permet de tisser les liens entre ces différentes étapes et d'enrichir la donnée dans un contexte donné. Le projet " Networkvb " est d'apporter à la communauté Web des outils de tissage pour construire votre propre toile à partir de votre présence numérique sur le Web 2.0, de l'approfondir avec l'opendata (ouverture des données publiques) et de l'organiser avec votre messagerie.


Savez-vous qu'au lieu de taper simplement Paris, il vaut mieux en référencement sémantique écrire sur votre page ceci :

rel="owl:sameAs" .href="http://dbpedia.org/resource/Paris"> Paris
entre des balises span


Ainsi chaque visiteur de votre site pourra lire ces informations dans sa propre langue, sans que vous soyez obligé de traduire vous-même. De plus, un lien se fera naturellement avec votre page, donc vous serez aussi plus visible.


Dans quel but ? Pour valoriser vos connaissances (Knowledge Management ou gestion des connaissances) sur un plan professionnel, pour découvrir votre mine d'or. A l'heure actuelle, je prépare plusieurs démonstrations, dans des secteurs variés.


Avoir un site " sémantisé " c'est avoir un site web connecté naturellement au web et offrir aux visiteurs un ciblage plus pertinent en terme de référencement. Vous connaissez le HTML5 avec ses nouvelles balises pour mieux comprendre les sites Web ? Networkvb va plus loin.



Bookmark and Share




jeudi 5 avril 2012

Start-ups : la conquête de l'Amérique




De plus en plus de programmes franco-américains se développent pour les start-ups, avec à la clé un déplacement très studieux et intense dans la Mecque de la Technologie : la Sillicon Valley.

Implanté en incubation à EuraTechnologies - Lille, le pôle dispose de son propre programme avec l'Université de Stanford. J'ai eu l'occasion d'assister à la présentation de celui-ci récemment, moi qui vient à peine d'intégrer le Pôle. Malheureusement, je n'irai que l'année prochaine. On acquiert la double culture pour monter sa start-up et surtout on donne à notre projet la dimension internationale dont il a besoin.

Il se trouve que peu de temps avant, je suis entré en contact sur Twitter avec l'ambassade de France aux Etats-Unis qui a développé le programme NETVA (New Technology Venture Accelerator). Développé par la Mission pour la Science et la Technologie de l’Ambassade de France aux États-Unis, NETVA propose de former, préparer et exposer les jeunes pousses françaises à la culture entrepreneuriale des États-Unis ainsi qu’aux spécificités des marchés américains. A la clé pour les entreprises sélectionnées ? Un voyage « d’immersion » au cœur d’un des deux écosystèmes les plus dynamiques du pays : les régions de Boston ou de San Francisco !

Ce sont deux projets différents avec chacun leur propre démarche. Pour moi, ils sont plus complémentaires que concurrents. D'ailleurs les places limitées font que finalement, y en a pas assez.

Frustrant, n'est-ce pas ? En effet, je suis dans cet état-là, car j'aurai vraiment aimé y aller dès cette année. Alors, j'ai trouvé une troisième solution : l'opendata. Lors de mes discussions avec mes voisins à l'incubateur, on échange beaucoup sur nos projets respectifs et des fois, on se pose des questions sur les mythes américains. J'ai les réponses. Reconstituer l'écosystème de la Sillicon Valley virtuellement grâce à l'opendata, c'est possible. Vous voulez aller à la conquête de l'Amérique alors partagez l'article, posez vos questions en commentaire, nous le construirons ensemble.



Bookmark and Share




dimanche 12 février 2012

Patience + Persévérance = Réussite

La nouvelle est officielle depuis le 3 février 2012. Networkvb sera incubé dans les prochains jours à Euratechnologie Lille. C'est l'aboutissement et le commencement d'une très belle aventure entrepreneuriale. Derrière ce résultat, ce n'est pas qu'un seul homme, Vincent BARBEROT, c'est une équipe.


Pour moi, je conçois les victoires collectives, les défaites personnelles.


La genèse de ce résultat remonte à l'été 2011, on parlait de plus en plus de l'opendata, sujet pilier du projet. C'est pourquoi j'ai voulu m'insérer rapidement dans l'écosystème opendata en cours. J'ai donc pris contact avec les différents acteurs, notamment ETALAB. J'ai aussi interpellé sur Twitter notre ministre de l'économie numérique, Monsieur Eric BESSON. A la suite de cela, le contact avec le cabinet de Monsieur BESSON fut établi et Caroline fut très professionnelle. C'est dans ce contexte que je fus invité à l'initiative de Caroline au Colloque International Internet 2.0 à Bercy le 21 octobre 2011.


Lors de ce colloque, Google et Microsoft avaient un stand et présentaient leur programme start-up, celui de Google étant très récent. J'ai donc eu l'occasion de parler avec Blaise VIGNON de Microsoft. J'ai présenté rapidement mon projet, c'est à ce moment-là que nous avons parlé des pôles technologiques susceptibles de m'aider dans mon projet. Pour Microsoft, il était évident que ce devait être Euratechnologie Lille. Il se trouve que j'avais " coché " cette destination parmi d'autres. Un mois après, j'ai fait un voyage à Lille pour rencontrer Samuel TAUPIN d'Euratechnologie Lille et nous nous sommes tout de suite bien entendu, car ce pôle va à la vitesse des entreprises et non l'inverse. Etant basé chez des connaissances en Belgique, j'ai pu découvrir aussi le MIC de Mons et parler avec David HERNIE qui m'a fait redécouvrir un outil d'aide pour les modèles d'affaires (business model). La question n'était plus que faire, mais comment s'organiser ?


En parallèle, un contact fut établi avec Simon VANDERMEERSCH de l'INRIA Lille. Un premier rendez-vous fut décider pour le début de l'année, le déménagement à Lille devenait obligatoire et surtout naturel, à Lille ça bouge vite. Le rendez-vous a permis d'affiner la réflexion sur le projet et surtout de le rendre compréhensible par des personnes extérieures. Depuis Simon a sélectionné trois laboratoires de recherche, dont un que j'avais " sélectionné " au début de ma réflexion. Je me trouve donc conforté dans mes choix par Microsoft France et Belgique, mais aussi par l'INRIA.


Il est toujours délicat de rendre public une invitation ministérielle et de l'accepter, le risque étant d'être catalogué lèche-botte pour rester poli. Nous avons tous lu au moins une fois dans un blog des commentaires très contrastés sur le sujet. Je me suis posé naturellement la question. J'en ai parlé à des amis on-line, des vrais amis. La décision a donc était prise d'y aller, et c'était une très bonne décision, c'est pourquoi je remercie publiquement dans cet article toutes les personnes mentionnées, les amis on-line qui se reconnaîtront, Cédric pour nos échanges sur la partie technique du projet, Aurélia pour la partie commerciale et le modèle d'affaires en cours de finalisation. Le projet a été présenté le 25 janvier 2012 et a été préparé grâce à un outil de mindmapping, méthode que Valérie m'a permis de redécouvrir.





Bookmark and Share