mercredi 24 août 2011

Le web 2.0 est mort d'overdose

Je continue mon focus sur les trois piliers de Networkvb. Hier, j'ai parlé du rôle accru de la secrétaire qui devient de plus en plus une collaboratrice de premier plan avec des fonctions élargies. Aujourd'hui, je reviens sur une fonction qui a fait parler d'elle l'année dernière et qui n'est pas toujours bien comprise. Tout le monde sait que le web 2.0, que l'on définit par réseaux sociaux, est une activité chronophage que l'on a confié à un community manager.

Quoi ? Le community manager n'existe plus ? Pas trop vite, j'explique mon point de vue dans cet article justement.

Les premières études chiffrées ont montré que l'activité sur les réseaux sociaux commençaient à diminuer. J'ai même lu que Waren Buffett ne recommandait plus d'investir dans les réseaux sociaux. Les analyses les plus lucides ont simplement dit que selon une analyse schumpetérienne c'était prévisible. J'en rajoute une couche : c'est très salvateur, je dirai même.

Et notre community manager ? On en fait quoi au final ?

Mes plus fidèles lecteurs savent que j'ai déjà écrit précédemment ma pensée à ce sujet : 1 CM par service dans l'entreprise, tous les chefs d'équipe d'une certaine façon.

Donc c'est forcément un poste en interne, si j'ai un CM externe j'ai tout faux ?

J'ai lu récemment grâce à ma veille dans mon réseau deux articles significatifs des erreurs et qui de mon point de vue valide l'étude mentionnée ci-dessus et l'avis de Warren Buffett. Les voici : dérives CM et la pub dans le web 2.0

Dans le cadre du projet Networkvb, sachez que j'ai choisi de travailler avec une agence de communication, déjà choisie, et que j'ai eu plaisir à rencontrer la personne qui aura la charge du budget.

Vincent, je ne comprends plus rien. Tu titres la fin du CM, tu écris plein de CMs dans l'entreprise et tu choisis un CM externe ?

Je suis partisan de la coexistence des deux, sachant que c'est le CM interne qui pilote. Pourquoi ? Il est toujours intéressant d'avoir un œil extérieur sur l'environnement qui nous entoure. Face à une surcharge de travail le CM interne peut passer à côté d'une demande. Quand je vois l'un de mes contacts face à ce type de problème, j'informe le CM interne. Ponctuellement, cela m'est arrivé de le faire : deux personnes contentes au lieu d'un bad buzz pourri.

Les Etats ont des problèmes structurels dans leurs économies à cause de la dette, le web 2.0 a des problèmes structurels aussi car il n'a pas encore trouvé son modèle économique de rupture pour se relancer.

Maintenant le débat est ouvert.




Bookmark and Share




Aucun commentaire: