mardi 23 août 2011

Le mythe de la secrétaire-café s'effondre dans l'entreprise

C'est en buvant mon café, fait avec amour par moi-même, que je parviens à rédiger cet article promis à plusieurs depuis longue date. Dans un précédent article, que vous pouvez retrouver ici je parlais des trois piliers de la conduite du changement dans l'entreprise. L'un d'eux est la secrétaire.

Dans l'imaginaire collectif, la secrétaire est une blonde pulpeuse qui trie les dossiers et apporte le café. Là rien de tout cela, ce n'est plus qu'un rêve ou un fantasme pour les mâles en rut.

La secrétaire devient une collaboratrice à part entière, dont la responsabilité est d'organiser la gestion courante. Et là, on s'attaque à un gros morceau car cette collaboratrice aux fonctions élargies croule sous les données (gestion des connaissances), vous ne la voyez même plus. Qu'est-ce qu'être secrétaire aujourd'hui ?

Vue de l'extérieur pour moi, la secrétaire n'existe plus. Je m'explique. Récemment, je me suis rapproché de secrétaires indépendantes pour leur proposer un deal : devenez la première collaboratrice dans l'entreprise. En clair ? Elargir vos prestations en apportant un maximum de valeur ajoutée. Quand vous avez une idée de mutualiser les moyens, vous êtes dans la bonne voie.

La secrétaire indépendante est la meilleure personne pour permettre à la TPE de devenir une grande entreprise.


Dans l'article mentionné ci-dessus, je parlais de trois piliers, les autres sont : la standardiste et le community manager. En fait dans la réalité, nous avons à faire à une seule fonction : la communication de l'entreprise qui représente l'image de marque de l'entreprise.



Bookmark and Share

10 commentaires:

Catherine MILLET a dit…

Bonjour,

En tant que secrétaire libérale je ne peux qu'approuver votre article et dire merci...

VALERIE a dit…

Je ne sais pas pourquoi cher Vincent, mais je reste sur ma faim, j'attends la suite ....

Yvette Verger Del Bove a dit…

Bonjour,
Je suis bien évidemment d'accord avec le fond de cet article et donc merci pour cette publication :) Cependant, comme Valérie, j'aurais bien aimé une suite !

Un petit café ? !!!

Cendrine a dit…

Bonjour Vincent,

Merci pour cet article mettant en avant notre activité. Effectivement, pour nous qui sommes secrétaires indépendantes et qui avons l'habitude d'argumenter sur les avantages à faire appel à nos services cela paraît un peu court, mais je constate tout de même avec plaisir que l'intérêt pour les télésecrétaires va grandissant...

Cedric a dit…

Comme les dames ci-dessus, on reste sur sa faim.
Et n'est ce pas trop limitatif a limiter l'image d'une société a seulement ces 3 piliers ?
L'image de marque d'une entreprise est effectivement liée à la communication quelle effectue autour d'elle même ou de ses marques commerciales mais je crois que tu oubli tout un pan de l'entreprise.
Imagine un commercial qui est mal habillé, mal rasé alors qu'il vends des solutions dans le nettoyage industriel, le mec n'est pas crédible du tout et c'est surtout l'image de l'entreprise qui est écornée.
Une entreprise est un écosystème complexe, un peu comme un marais ou une rivière. Suffit qu'un seul facteur se modifie, l'entreprise peut péricliter. Un peu comme les chinois au temps de Mao, le grand Mao en avait assez des déjections des volatiles, il décida de les éliminé du pays. La Chine se retrouva envahit par les insectes et ils durent réhabilités les oiseaux. L'écosystème se rééquilibra et tout rentra dans l'ordre. L'entreprise, c'est pareil, tout comme la secrétaire, les community manager, standardistes, standardiste, cadre, ouvriers, technicienne de surface, stagiaire, ils font partis d'un ensemble : l'entreprise

Vincent BARBEROT (networkvb) a dit…

Tout d'abord, merci à toutes et à tous pour vos commentaires.

Cédric apporte toujours sa vision globale des choses, il est donc toujours d'une grande inspiration. J'adore ton exemple, tu t'es vraiment surpassé.

Valérie a lancé la première les hostilités, trouvant que j'en ai trop dit ou pas assez mais elle demande plus. J'ai pas pu savoir laquelle de Valérie est-ce ?

La phrase sur la mutualisation des moyens fait référence à une initiative de Valérie Thuillier qui semble avoir du mal à trouver son modèle économique.

La phrase suivante est cette faim que vous demandez, je vais la mettre en gras aussi et en plus gros. Sa signification : vous n'êtes plus une secrétaire indépendante, vous accompagnez l'entreprise dans son développement d'un oeil extérieur.

En résumé, la suite est de vous apporter une solution technique pour vous créer un nouveau modèle économique. Les grands bénéficiaires seront vos clients et vous.

Cédric : oui l'entreprise est complexe, le but de l'article n'était pas de le prouver. J'aurai pu faire un article plus généraliste sur les personnes en contact direct avec la clientèle, ce n'était pas mon propos. L'article était un focus sur le métier de secrétaire indépendante / télésecrétaire

Valérie a dit…

Merci Vincent pour ce complément, il s'agissait bien de Valérie Thuillier alias Valthu ;-)
Valérie

Optim Office a dit…

Le rôle de l'assistante a profondément évolué ces 20 dernières années, avec le développement de l'informatique et d'internet. De simple exécutante, elle est devenue une véritable collaboratrice, assistant aux réunions, rédigeant et diffusant les comptes rendus, organisant les événements, etc.

En entreprise, on ne parle plus guère de secrétaire mais bien d'assistante, qu'elle soit de direction, commerciale, bilingue, moyens généraux, marketing ou comptable.

Les assistantes indépendantes - sur site ou à distance (télésecrétaires indépendantes)- proposent en effet des services de secrétariat, gestion administrative et commerciale ou support web-marketing conçus sur mesure pour aider les TPE et entrepreneurs individuels à développer leur activité et gagner en efficacité.

Merci d'avoir mis cette activité à l'honneur.

Laure a dit…

D'ailleurs, Vincent, dans le monde de l'entreprise, le terme "secrétaire" n’existe quasiment plus ... il est remplacé depuis longtemps par le mot "Assistante" ... et cela a du sens. D'ailleurs, dans les grands groupes, les assistantes ont elles-mêmes des assistantes ...
Il n'y a encore que dans les cabinets d'avocat où le mot "secrétaire" n'est pas considéré comme étant "dégradant".

Bien à toi,

Vincent BARBEROT (networkvb) a dit…

J'ai appris aujourd'hui que l'article avait été réécrit avec un sens certains de l'humour. Je vous recommande d'aller le lire, je l'ai commenté aussi.

Le lien : https://www.facebook.com/topic.php?uid=132056586826520&topic=340&post=1223&notif_t=board_post_reply#post1223