samedi 26 mars 2011

Changement structurel : le scoring RH

Pour faire suite à l'article RH une révolution en marche en lien avec celui sur la réputation, je vais détailler mon propos et répondre en même temps à une discussion sur Twitter avec Jean-Noel et Kim.


La place du département RH dans l'entreprise :
A l'heure actuelle, il n'est pas toujours considéré à sa juste valeur, car sa rentabilité est difficile à quantifier. Ces derniers temps, j'ai eu tendance à m'emporter sur l'extase que la plupart porte sur les chiffres du web 2.0 en particulier. Les DRH ne se valorisent pas assez alors que la richesse de l'entreprise se trouve en leur sein.



La fusion des RH internes et externes :
De quoi parle-t-on ? Je parle des femmes et des hommes qui font marcher l'entreprise. Les employés (maison-mère et autres établissements) forment la partie traditionnelle des RH (RH interne selon ma terminologie), mais il y a aussi les fournisseurs, les partenaires et surtout les clients (RH externe selon ma terminologie). Ceci est rendu possible grâce à l'émergence et au développement de la co-création. Cette fusion va rendre le CRM et SCRM obsolètes, du moins l'entreprise pourra s'appuyer sur cette expérience pour mener la fusion à bien.



Changement structurel, le New Deal des entreprises :

Cette fusion, c'est le changement structurel que je propose aux entreprises. On ne peut pas libérer les données (Opendata, Linkeddata) sans libérer les auteurs. Cette libéralisation doit favoriser le développement de l'innovation dans l'entreprise grâce à une meilleure circulation des idées. Ainsi chaque personne est responsable de ses données et identifiée comme tel, une nouvelle génération de Diaspora. De ce fait, on peut facilement concilier cela avec le télétravail, la personne étant autonome dans son travail et disposant à titre privé ou professionnel des outils adéquats.



Le deal : soyez votre propre plate-forme ? Qu'en pensez-vous ?




Bookmark and Share

Aucun commentaire: