lundi 11 janvier 2010

Vision Web 2.0 du projet NETWORKVB

Aujourd'hui, je lance une nouvelle série d'articles qui s'appuie sur la lecture d'autres blogs. Ainsi, les articles seront plus des dialogues avec mes contacts et dans la continuité de leurs propres articles.

Je remercie donc d'avance Elodie et Tiffen, que vous pouvez retrouver sur Twitter comme moi : Elodie, Tiffen.

Tout le monde a sa version du Web 2.0, nous la comprenons différemment aussi. Pour Elodie, c'est le rôle du Community Manager qui l'attire. Pour Tiffen, elle se demande où en est le Web 2.0 et surtout ses implications dans nos usages.

Pour moi, c'est véritablement l'émergence d'une nouvelle organisation d'entreprise qui ne peut pas se limiter à un rôle, le Community Manager.

Dans mes commentaires, j'avais dit à Elodie que pour moi le community management est simplement un service clientèle 2.0, et Marie-Eve a commenté en confirmant cette impression. Un certains nombre de commentaires disaient que le Web 2.0 n'était pas arrivé à maturité, notamment dans les entreprises et que par conséquent c'était toujours d'actualité. Pour certains, le Web 2.0 c'est le Web : une évolution parmi d'autres, notamment pour Frédéric Cozic.

Facebook et Twitter sont les arbres qui cachent la forêt dans le monde Web 2.0, l'écosystème est beaucoup plus vaste et plus complexe. Je ne les considère pas comme de vrai réseaux sociaux, contrairement à Linkedin ou Viadeo pour ne citer qu'eux. Le Community Manager a donc une pléthore d'outils 2.0 à sa disposition pour repenser son rôle, mais aussi le fonctionnement dans son ensemble de son entreprise. Comme le dit Elodie dans son article, la principale difficulté est de gérer cette surinformation qui vient à nous, nous sommes passés à une communication push : l'information vient à nous.

Pour moi, l'entreprise 2.0 est à créer, avec d'autres acteurs de l'entreprise en plus du Community Manager. J'ai déjà eu l'occasion de parler notamment de Business Branding Management dans mes précédents articles, je vous encourage à les lire ou les relire. Tout le monde, en ce début d'année, s'est lancé dans le real-time dans la continuité de 2009 et des partenariats entre Twitter et les moteurs de recherche, dont Google. Certains commentaires dans l'article de Tiffen le mentionnaient, notamment Frédéric Cozic. Je suis plus orienté vers le concept " on demand " et donc plus dans la réponse à comment organiser les données. De ce point de vue, je rejoins un autre commentaire qui trouvait le Web 1.0 mieux (il se définit comme un " vieux de la vieille "), car plus proche et moins orienté vers l'aspect quantitatif. Pour moi, le Web 2.0 n'est pas encore suffisamment qualitatif.

Retrouvez les commentaires de l'article d'Elodie ici
Retrouvez les commentaires de l'article de Tiffen ici




Bookmark and Share

3 commentaires:

Vincent BARBEROT a dit…

Merci pour cet article et pour la citation. Je suis contente que mon dernier billet "Une autre facette du Community Manager" t'ai inspiré.

Je pense que nous avons en effet tous une vision différente du Web 2.0. Certains se refusent de parler de 2.0, d'autres se passionnent pour les évolutions qu'il présente. La vision est propre à chacun comme tu le précises et c'est ce qu'il y a d'intéressant à mon sens. Pour ma part, ma vision du web 2.0 ne se limite pas au rôle du Commuity Manager mais pour éviter de partir dans une longue explication, je t'invite à revoir mon commentaire laissé sur le billet de Tiffen sur lequel j'explique de façon détaillée ma vision du web actuel ^^

Ensuite, dire que la mission du Community Manager est simplement du Service Client 2.0, je trouve cela un peu réducteur et je prendrais le temps d'exposer ma vision de façon détaillée dans un prochain billet ;-)

Ton idée d'article en réponse à d'autres blogueurs est sympa mais c'est dommage que tu mélanges le tout dans un seul billet. Je m'explique : dans ton article, il y a selon moi des idées bien différentes qui pourraient faire l'objet de plusieurs articles. Pourquoi ne pas profiter de toutes les idées que tu as pour faire davantage un article de fond, exposant tes idées de façon plus détaillée car je trouve que ça reste quelque peu "en surface" dans celui-ci :$ ce qui est dommage car tu sembles avoir des idées intéressantes.

D'ailleurs, je me demandais, tu dis que "l'entreprise 2.0 est à créer, avec d'autres acteurs de l'entreprise en plus du Community Manager". La communication 2.0 d'une entreprise ne peut pas, en effet se limiter à un CM, je suis d'accord avec toi mais à quels autres acteurs pourraient y contribuer selon toi ?

Vincent BARBEROT a dit…

Bonsoir Elodie,

En complément de ma réponse sur Twitter, je dirais que c'est une volonté délibérée de ma part de faire " en surface " pour sonder mes lecteurs. J'aime bien laisser des portes ouvertes pour les discussions. Ceci dit, au fil des articles et des discussions, tu verras un ensemble sans doute plus cohérent. Le blog étant consacré à mon projet de création d'entreprise, tu trouveras dans mes articles sans doute les hésitations du créateur d'entreprise. En fait, tu trouveras au fil des articles le cheminement de ma pensée, donc un côté brouillon que j'assume pleinement. Merci de ta participation. Amicalement, Vincent.

Vincent BARBEROT a dit…

Merci Vincent, je trouve en effet, assez bien le fait que tu laisses des portes ouvertes et permettent à chacun d'apporter un peu de sa "plume" et de son expérience pour s'exprimer librement.

Je salue ton lancement et ton projet d'entreprise ! Ça ne doit pas être évident et j'imagine bien qu'il doit y avoir certaines hésitations mais tu peux être certain que je suivrais avec plaisir "le cheminement de ta pensée"...

Au plaisir de te lire.