mardi 10 novembre 2009

Entreprise 3.0 : un changement structurel

Nous terminerons cette première série d'articles, consacrée à la démarche du projet " Networkvb ", par l'entreprise 3.0 et son organisation. Nous nous éloignons donc un peu du projet " Networkvb " pour visualiser un environnement socio-économique plus ouvert, plus large, fondement de l'entreprise 3.0 par excellence. Nous devons nous séparer de la structure hiérarchique classique de l'entreprise, pour aller vers des structures plus petites, plus flexibles et plus réactives. Les TPEs et PMEs qui font le socle de l'économie française auront plus de facilité à effectuer ce changement. La crise actuelle favorise cette réflexion, voire la provoque. C'est le bon moment pour agir. Plus vous êtes proche de l'information, plus vous êtes réactif, plus votre entreprise sera efficace. Dans la finance, c'est la vitesse de circulation de l'argent qui permet aux banques de passer d'une mort certaine l'année dernière, à des bénéfices records cette année. Dans l'entreprise c'est pareil, plus le cycle de production est court, meilleurs seront les bénéfices à la fin de l'année. Plus l'entreprise aura un cycle de décision court, plus vite elle avancera. Le Web 3.0, c'est l'émergence de l'instantané (real time), du à la demande (on demand). Dans nos articles précédents, je prenais comme exemple une entreprise de 10 personnes. C'est volontairement pour montrer que l'entreprise 3.0 se base sur une structuration par projet avec des équipes réduites à la base, mais où chacun au final est à la base d'une structure.

En effet, vous avez une structure interne de 10 personnes où chacune est en contact avec une structure externe en appui. Naturellement, en fonction des projets les intervenants diffèrent, mais nous avons les bases d'une organisation réactive, souple et opérationnelle à la demande. Plus le Personal Branding des personnes est développé, plus il est facile pour l'entreprise de réussir sa mutation.

Certains lecteurs avertis me diront que je n'invente rien, que cela existe déjà. En effet, ils auraient raison. C'est le concept de l'openspace utilisé par les startups du début du siècle qui majoritairement ont été à l'origine de la bulle Internet. Ce n'est pas parce que l'on a mis en place un openspace, que l'on est une entreprise 3.0 en tant que tel. Le côté spéculatif n'est pas étranger à cela.

Peu importe l'aménagement des locaux, il est évident qu'un environnement de travail accueillant est nécessaire dans toute entreprise. Nous parlons ici d'une nouvelle dimension de l'entreprise de par les outils qu'elle dispose maintenant pour conquérir de nouveaux marchés. Nous dirons donc que l'entreprise 3.0 a trois dimensions à prendre en compte : aménagement des locaux (entreprise 1.0), aménagement de son système d'informations (entreprise 2.0) et surtout réaménagement de sa relation humaine. Par où commencer ? La base : la relation humaine.

L'auteur ne se positionne pas sur les projets dits " 3D " qui émergent un peu partout, ces derniers restent dans le concept d'ergonomie informatique et contrairement à leur nom ne prennent pas en compte toutes les dimensions de l'entreprise.

Avec l'entreprise 3.0, c'est la redéfinition des frontières entre l'entreprise et ses salariés, entre l'entreprise et ses partenaires, entre l'entreprise et ses clients. C'est la définition de l'identité numérique personnelle et professionnelle qui conditionnera le fonctionnement de l'entreprise. Surtout, c'est pour l'entreprise la nécessité de définir un nouveau modèle économique où la valeur immatérielle sera présente partout et sa contrepartie marchande difficile à fixer. Combien vaut la Personal Branding de tel salarié ? Rien, elle n'est pas structurée, je ne peux pas obtenir facilement l'information. Beaucoup, elle est totalement structurée et autonome car interopérable. L'information à la base appartient à qui ? L'entreprise intègre la Personal Branding d'un salarié. Celui-ci part, que devient-elle ? Elle est toujours utilisée, mais différemment du fait que le salarié n'est plus une personne interne. Dans une entreprise 3.0, le salaire est-il encore une notion adaptée ?






Bookmark and Share

2 commentaires:

onjanirina a dit…

Bonjour,
Je ne comprends toujours rien à votre projet networkvb ... peut-être avec plus d'articles ? ou une démo de la plateforme "3.0" ?
onjanirina@hotmail.fr

Vincent BARBEROT a dit…

Le projet est dans le domaine de la gestion des connaissances (knowledge management) appliquée aux réseaux sociaux (Web 2.0) pour les entreprises en utilisant le web sémantique (Web 3.0 ou metadonnées). Lisez chaque article en laissant un commentaire sur ce que vous avez compris. Je répondrai le plus précisemment possible.